MIPA

Parce que le dialogue a toujours fait avancer l'humanité ... MIP [FSTM] est née \o/

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» traitment de base donne en c
Sam 3 Oct - 14:44 par youssef ghazi

» hah pour mes amis
Mer 30 Sep - 15:54 par youssef ghazi

» pour les eleve du goupe a voila votre cour et td
Lun 28 Sep - 14:05 par youssef ghazi

» electrostatique
Ven 25 Sep - 15:38 par Ayoub Faouzi

» Lire le format .DVI
Ven 25 Sep - 15:37 par Ayoub Faouzi

» Maplesoft Maple v13.0 [2]
Mer 23 Sep - 15:39 par youssef ghazi

» Maplesoft Maple v13.0
Mer 23 Sep - 13:37 par satrays

» Précis de Mathématique
Ven 18 Sep - 4:16 par Ayoub Faouzi

» Fonctions à plusieurs variables [cours]
Jeu 17 Sep - 16:11 par youssef ghazi

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Exercice 1 sur la concordance des temps

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1. Mettez les verbes entre parenthèses au temps demandé :

[…] nous (ne pas pouvoir- présent) nous confiner éternellement dans notre propre conception du beau, car le beau (faire- passé composé) pour (partager- passé composé). La fonction de la beauté (être- présent) ainsi d’essayer de recueillir des consensus toujours plus larges par le partage et le débat.

Prenons un exemple pour bien illustrer cet état de choses. Dans un musée, la façon dont les œuvres sont disposées sur les murs vise à capter le regard. L’objectif fondamental est de provoquer chez le visiteur un arrêt, découlant d’un choc entre lui et l’œuvre. Puis, à partir de cette émotion de départ, il est possible pour ce dernier de pousser plus loin cette recherche de la beauté en poursuivant sa réflexion sur ce qui l’ (toucher- passé composé). Expliquer ce qui l’ (émouvoir- passé composé) dans une œuvre est cependant un exercice difficile pour le visiteur. D’où la nécessité et le besoin pour lui de débattre et d’échanger par la suite sur le sujet.

Sur un autre plan, la même chose (pouvoir- présent) se produire lorsque nous assistons à un concert. À la fin d’une chanson ou d’une pièce, les gens (se lever- présent) pour applaudir, mais tous (ne pas le faire- présent) toujours pour les mêmes raisons que nous, parce que nous ne sommes pas spontanément touchés par les mêmes choses.

Tout compte fait, il n’est pas exagéré de dire que les débats sur le beau (pouvoir- présent), jusqu’à un certain point, se comparer à ceux sur le sens de la vie ou sur l’existence de Dieu. Ce sont tous des débats infinis.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum